• Voyages vers l'Albanie, 2005-2010, mon second roman

    Voyages vers l'Albanie, 2005-2010

    Chapitre 1, un grand journaliste débarque en Albanie...

    Une porte d’avion s’ouvre en un quart de tour au travers d’un bruit sec causé par la panne du quatrième moteur de l’engin en perdition. Le ‘Sans Soucis’ se pose avec fébrilité. Freinage quasi dantesque. Surpris, Alex essuie son visage au moyen d’un mouchoir à carreaux. Le Belge a eu peur et tremble encore. Il n’a que 35 ans. Trop tôt pour mourir. Changement de décor. Les nuages disparaissent laissant place à du bleu bordant une journée magnifique, incroyable. Et pourtant, en ce mois de mars, l’Albanie peut espérer des records de température. Donc, rien d’exceptionnel.

     ‘Je suis ici pour affaires. Journaliste en mission, j’ai fait d’une pierre deux coups. M’évader huit semaines pour le boulot, noyer les contraintes de la vie professionnelle en de plantureux congés, quelle aubaine !’

     Et c’est vrai. En Belgique, le journal ‘Amitiés Sensas’ lui a demandé de brosser un vaste tableau  regroupant quelques chroniques à propos de la condition de la femme à Tirana, capitale du pays. Il a sauté sur l’occasion. Le chef de son département, Monsieur Edmond Mimollet, son supérieur libéral, diplomatique, un véritable copain en somme, lui a tendu la perche en lui concédant le privilège unique de s’évader vers cette zone de prolongement des Balkans. Il la connait comme le fond de sa poche.

     Joyeux, il se rend vers de nouveaux horizons afin de couvrir l’évènement. Il se montre désireux d’analyser cette place de la femme et de la mère en différents milieux. Tranches thématiques, civilisations, religions, races, sensibilités diverses, il enverra ses papiers par le programme ‘Word’ de son PC. Chaque rubrique sera porteuse d’interviews, de témoignages, de commentaires, d’avis personnels captés sur le vif, à ciel ouvert, sans ombre ni brume au pare-brise des idées à clichés multiples.

     Impérativement, il faudra que les chroniques s’envolent de sa chambre, chaque jeudi, à 19 heures, même si les lieux sont investis par une réunion d’amis ou une fille de passage.

     En pensée, il se réserve donc le mercredi matin afin de rassembler ses notes sur le sujet, après les avoir recoupées, décortiquées, corrigées, traitées, maltraitées, pesées, dépecées, configurées, défigurées, désorganisées, réorganisées. Il encaissera son chèque à la ‘Banque Centrale de Tirana’, le dimanche matin. Il nomme malicieusement sa démarche ‘le fruit de son labeur’.

     Vendredi est jour chômé puisque c’est l’équivalent du congé dominical en nos pays d’Europe occidentale. Ici pays musulman oblige, ce jour sacré est consacré à la prière. L’après-midi s’invite donc à un repos plus que mérité.

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Février à 21:29

     

    Bonsoir Christian,

    Combien de romans avez vous écrit ?

    Je vois que l'écriture ne vous fait pas peur.

    Ces romans sont-ils sortis ? Où peut-on les trouver ?

    Merci du partage. 

    Amitiés.

      • Mardi 7 Février à 09:32

        Bonjour, chère Mamieninette37,

        Merci pour ton message. J'y réponds avec plaisir....

        J'ai écrit deux romans, une suite auto-biographique, un journal de voyage en 1978 lorsque je suis parti trois semaines aux Indes, des poèmes comme Ostende, mais d'autres aussi, des traductions de chanson du polonais en français, de l'italien en français.

        Je n'ai rien publié par une maison d'édition car j'écris pour un cercle d'amis et d'amies envoyant les pièces par à leur journal par l'e-mail.

        Ecrire prend beaucoup de temps. C'est ainsi que mon roman 'Voyages vers Tirana, 2005-2010' m'a demandé dix ans de construction. Je n'ai pas fait que cela. Apprendre les langues comme le polonais m'a pris sept ans, j'ai dû aider aussi ma mère âgée, ménage, jardinage....

        Je compte poursuivre l'édition de mes deux romans dans mon blog régulièrement. Mais aussi l'enrichir de vidéos, photos. J'ai fait les Communications Sociales à Tournai en Belgique. J'aime le texte, la photo, la musique. Christian.

         

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :